LE FONDEMENT DE L’EGLISE

L’EGLISE

Première semaine

Dans L’Evangile de Matthieu au chapitre 16 verset 18, Jésus fait une déclaration importante à ses disciple qui dévoilera une étape importante du Plan de Dieu : L’Eglise. Au moment même que Jésus Parle, L’Eglise n’est pas encore Bâtit (Je bâtirai). Il a fallu que quatre événements importants s’accomplissent pour que cet Eglise Soit effective :

Ø La mort de Jésus ;

Ø Sa résurrection ;

Ø Son élévation ;

Ø L’effusion du Saint Esprit sur les Croyants

Signification de chaque événement pour L’Eglise

1) La mort de Jésus

D’après ce que disent les saintes écritures, la mort de Jésus est l’accomplissement d’un échange divin pour la réconciliation du pécheur avec Dieu

Ø Jésus prend notre mort (séparation avec Dieu) en mourant lui-même sur la croix pour nous donner la vie

Ø Jésus prend la malédiction du croyant en échange avec une vie remplie de la bénédiction divine

Ø Jésus prend la maladie du croyant par ses meurtrissures en échange avec la guérison

Ø Jésus prend la condamnation du croyant  en échange avec la liberté qu’il lui offre

2) La résurrection de Jésus

La résurrection de Jésus implique la transformation du croyant pour une nouveauté de vie. Dans ce processus, le croyant devient une nouvelle créature (une nouvelle création de Dieu Selon la version Darby)   2 corinthiens 5 :17. En ce moment le croyant peut dire « ce n’est plus moi qui vie, mais c’est Christ qui vit en moi ». Sans la résurrection de Jésus, L’Eglise n’aurait aucun sens et le Christianisme n’aurait pas accès de Crédibilité. Ce qui diffère le Christianisme à d’autre religion c’est la résurrection miraculeuse et triomphale  de Jésus Christ. Ceci explique pourquoi la prédication des premiers Apôtres était basée sur la mort et la résurrection de Jésus. Paul ira même jusqu’ a  définir la résurrection de Jésus Christ comme le fondement de sa prédication (1 corinthiens 15 :17). La deuxième implication de la résurrection de Jésus est la résurrection de ceux qui sont mort en Christ le jour de son avènement.

3) L’élévation de Jésus

L’élévation de Jésus implique l’accomplissement de la promesse de Dieu qui viendra enlever son Eglise pour vivre avec elle dans la nouvelle Jérusalem (1 Théssaloniciens 4 :16). De l’autre coté, ceux là qui n’appartenaient pas à l’Eglise de Jésus Christ (ceux qui ne l’avait pas accepté comme Seigneur et sauveur) seront jetés dans le Lac de feu (Apocalypse 21 :8)

4) L’effusion du Saint Esprit

L’effusion du Saint Esprit montre la présence de Dieu dans son Eglise, dans la vie du croyant. Ceci est manifester par :

Ø Les dons du ministère (ou les 5 ministères)

Les Apôtres, les Prophètes, les docteurs, les pasteurs et les évangélistes (Ephésiens 4 :11)

Ø Les dons spirituels

La parole de sagesse, la parole de connaissance, la foi, le don de guérison, le don d’opérer des miracles, le don de prophétie, le don de discernement des esprits, le don des langues, le don d’interprétation des langues, le don de l’enseignement, le don de l’Exhortation, le don de gouverner, le don de secourir etc.…  (1corinthiens 12, romains 12).

Ø La valorisation exceptionnelle des Talents

Parfois certains talents naturels que nous procédons ne se valorise d’une manière exceptionnelle qu’avec la présence du Saint Esprit.

Ø Le Fruit de L’Esprit

Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance (Galates 5 :22).

         Toutes ces manifestations ne peuvent être visibles qu’avec la présence du Saint Esprit dans l’Eglise.

               Tous ces événements sont dignes de foi. Sachez                                          

          Qu’un groupe de personne réunir qui ne croit pas à ces événement ne peuvent en aucun cas s’appeler Eglise

Durant notre enseignement, nous allons développer la doctrine biblique de L’Eglise tout en repoussant toute fausse erreur doctrinale. Que la grâce de Jésus Christ soit notre partage.

LE FONDEMENT BIBLIQUE DE L’EGLISE

Deuxième semaine

INTRODUCTION

         La doctrine de l’Eglise comprend de nombreuses facettes. Outre les choses que nous avons enseignées traditionnellement sur l’Eglise, il existe aujourd’hui des Groupes Para-ecclésiaux,  des cellules et des groupes Charismatiques, pour n’en citer que quelques un qui se sont rapidement répandus. Certains croyants accueillent ces changements, d’autres les évitent et les inconvertits sont déconcertés. Par ce qu’ils considèrent comme la fragmentation de l’église. Malgré ces changements, notre étude se concentrera sur ce qu’est l’église, qui elle comprend, ce qu’elle fait, son objectif sur terre, sa qualité de vie et son avenir.

         Cette première leçon traite sur le fondement biblique de L’Eglise. Par cette Leçon nous désirons trouver des indications et des schémas qui nous donnent une Base solide sur laquelle nous pouvons construire un enseignement saint dans L’Eglise. Cette approche nous donnera une meilleure compréhension de l’Eglise apostolique et de son objectif ordonné de Dieu. Notons cependant que l’Eglise est une institution choisie par Dieu pour accomplir son Dessein sur la Terre. C’est pourquoi nous devons concentrer nos efforts et notre loyauté à l’Eglise qui accompli le dessein de Dieu sur la Terre

 

I.                 LA DEFINITION DE L’EGLISE

 

Le mot Français église Vient du mot grec EKKLESIA. Ce terme se réfère à l’Idée d’un groupe de personne rassemblées en réponse à un appel. Les personnes rassemblées le sont pour un objectif spécifique. Dans le contexte du  grec, ce terme nous donne l’Idée d’un groupe de personnes convoquées pour discuter les affaires de la communauté. La place de l’autorité qui convoque est capitale.

         Pour résumer le terme traduit par Eglise, voici une liste des éléments qui donnent sa complète signification dans le nouveau Testament :

v EKKLESIA dans son contexte grec originel se réfère à une assemblée ou à un cercle de personne. Le terme ekklesia avait une connotation neutre et pouvait se référer à un rassemblement soit religieux, soit séculier.

v Les personnes assemblées étaient  appelées ou convoquées dans leurs contextes respectifs par un message

v Le rassemblement de personne était fait à la demande d’une autorité responsable et était, ainsi, un groupe spécifique.

 

II.             L’ANCIEN TESTAMENT ET L’EGLISE

 

Bien des siècles avant Jésus, L’ancien Testament originellement écrit en Hébreux fut traduit en grec pour les juifs de la Langue grec de l’époque et les Prosélytes (les prosélytes sont les non juifs qui se sont convertis au judaïsme). Cette version a été traduite en Alexandrie en Egypte et fut appelée la version de septante (car elle fut traduite par 70 spécialistes).

Dans la Septante, le mot ekklesia est utilisé pour traduire le terme hébreu Quhal qui se réfère à une assemblée de personnes appelées pour un objectif spécifique par le son de la trompette (Nombres 10.2, 7). Dans le Pentateuque (les Livres de Moïse), le mot désigne spécifiquement le peuple de Dieu dans le désert comme une assemblée qui se réunissait dans un lieu donné, tout comme les habitants des villes-états grecques de l’antiquité (Deutéronome 9.10 ; 10.4). Le vocable ekklesia est également utilisé pour désigner toute l’assemblée du peuple de Dieu convoquée sous Son autorité (Exode 12.3). En fait, ekklesia est utilisée pour décrire le peuple de Dieu réuni à Son initiative. Il s’agit d’un cercle de personnes qui agissent en tant que corps unifié. 

Nous voyons ici la relation entre l’assemblée D’Israël et le corps de Christ dans le Nouveau Testament. Ceci se présente comme la préfiguration de l’Eglise.

 

1.  Appelé hors de

 

L’assemblée D’Israël a été appelée hors de l’Esclavage en Egypte par  Dieu (Osée 11 :1).  Alors que le Peuple était incapable de se libérer. Il l’a miraculeusement conduit au travers de la Mer rouge et les a soutenus dans l’insécurité de leur pèlerinage de quarante ans, les faisant parvenir jusqu’à la terre promise sains et saufs.

Dans la nouvelle alliance, Les hommes sont « appelés hors » du monde pour un héritage merveilleux. Leur appel est purement un acte de la grâce Divine.

2.  Appelé à

Le peuple D’Israël était appelé à vivre en communion avec son Dieu, lui obéir et le servir. Deutéronome 5 :29

3.   Appelés ensemble

Dieu à appeler tout Israël à être son peuple ; Ici la notion de communauté est mis à l’Evidence. Ils avaient reçu dés la sortie D’Egypte

v Un Dirigeant

v Un objectif

v Des directives pratiques

Ainsi, ils sont devenus un corps, une unité qui agissait ensemble. Ils ont participé ensemble à la Pâque, ont été délivré ensemble, ont expérimenté le même baptême dans la mer rouge et ont partagé la même nourriture et la même Boisson spirituelle.  Le peuple agissait ensemble. Bien que plusieurs ont échoué, ceux qui ont obéi sont entrés ensemble dans la terre promise.

La relation spirituelle avec Dieu est personnelle mais elle n’est pas destinée à placer chaque personne Dieu dans l’isolement.

4.  Appelés vers

Dieu a appelé Israël vers le pays de la Promesse (Exode 3 :8,17) C’était plus qu’une simple délivrance de l’esclavage. Il s’agissait de recevoir « un bon et vaste pays, dans un pays découlant de lait et de miel » (Exode 3.8).

 

III.         LE NOUVEAU TESTAMENT ET L’EGLISE

 

1.  Les évangiles et l’Eglise

 

Si nous nous basons sur les évangiles pour faire une étude sur l’Eglise, nous serons très limité par un manque d’information du au fait que le terme EKKLESIA n’est utilisé que 2 fois dans les évangiles. (Matthieu 16 :18, Matthieu 18 :17). Cependant nous nous approchons de ces évangiles pour examiner le fondement de la doctrine de l’Eglise.

Considérons brièvement ce que Jésus dit sur l’église dans Matthieu 16.18. Après la grande confession de foi de Pierre, Jésus dit, « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre elle ». Dans le contexte de cette conversation, Matthieu 16.13-18, nous pouvons relever que le sujet abordé porte sur la personne de Christ : qui Il est. Si l’opinion générale est indécise quant à Son identité (certains disent qu’Il est Jean- Baptiste, d’autres qu’Il est Elie, d’autres qu’Il est Jérémie ou l’un des prophètes), Pierre est convaincu : il a des convictions très positives. Il dit, « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant » (v.16). Jésus répond du tac au tac, et de façon très positive (v.17), en indiquant la source de cette conviction ou compréhension : c’est le Père céleste qui l’a révélée.

NB : ce passage de Matthieu 16 :18 est l’un des passages les plus discutés de la Bible. La doctrine catholique se base fortement sur ce passage pour affirmer que Pierre fut celui à qui le Seigneur avait confié l’Eglise et par conséquent fut le premier PAPE (à l’origine, ce mot était PAPA en grec PAPPAS). Cette doctrine est infirmée lorsque nous revenons dans la traduction grecque de ce passage. En effet la difficulté est au niveau de la confusion de deux mots grecs « Petro et Petra » le premier signifie une roche ou une Pierre et le deuxième signifie un rocher ou le roc. Si nous revenons alors au passage, nous pouvons traduire en ces termes : « tu es Pierre (roche) et sur ce roc (rocher), je bâtirai mon église ».  Si nous rentrons dans le contexte du passage, ce passage se comprend comme suit « tu es Pierre (ce pierre est le disciple de Jésus Christ) et sur ce roc (et sur ta déclaration à savoir, Jésus Christ est le Fils du Dieu très haut, je Bâtirai mon Eglise). L’Eglise de Jésus Christ n’est bâtit que sur lui-même ; une Eglise bâtit sur un homme ne peut subsister.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×